AFREC Poursuit Son Programme De Formation Des Formateurs

AFREC Poursuit Son Programme De Formation Des Formateurs

09 mai 2022, Abidjan, Côte d’Ivoire: L'AFREC a intensifié ses initiatives de renforcement des capacités en continuant d'augmenter le pool africain de formateurs en statistiques de l'énergie, à travers le programme de formation des formateurs.

Avec l’appui du Partenariat Afrique-UE pour l'énergie (PAEE), le programme de formation des formateurs se déroule actuellement pour renforcer les compétences des formateurs qui ont bénéficié d’une formation débutante en Côte d'Ivoire, en décembre 2021.

La formation avancée vise à améliorer les connaissances et la qualité de la collecte et du traitement des données énergétiques aux niveaux national et régional. Cette formation d’une semaine qui a débuté le lundi 09 mai et prendra fin le 13 mai 2022 et qui qualifiera dix-huit (18) experts en énergie en tant que formateurs pour former d’autres experts Africains venant de divers États membres, tout en les mettant en égalité avec le groupe précédent des formateurs qui ont été formés entre 2019 et 2021 à un niveau avancé.

S'exprimant au nom du Directeur Exécutif de l'AFREC, M. Abdoulaye Oueddo, responsable principal des politiques pour le système d'information sur l'énergie (SIE) à l'AFREC, a souhaité la bienvenue aux participants et a souligné que la formation est conforme à l'appel des États membres, pour s'assurer que les statistiques constituent la base de toute la formulation, le suivi et l'évaluation des politiques pour le développement du secteur de l'énergie en Afrique.

‘‘Le programme de renforcement des capacités soutient les Points Focaux Nationaux (PFNs) dans les États membres de l’UA pour renforcer le Système d’Information Energétique National (SIEN) en coordonnant la collecte et la validation des données énergétiques au niveau national’’, a-t-il souligné.

La formation permettra également aux formateurs d'acquérir les compétences de coaching et de management nécessaires pour former d'autres statisticiens nationaux et régionaux en matière de statistique de l’énergie.

Notes de l'éditeur

À propos du programme de formation des formateurs

La formation des formateurs est le programme de renforcement des capacités de l'AFREC conçu pour réduire le déficit de compétences dans les statistiques énergétiques et le traitement des données. Le programme a été créé en raison d'un manque d'experts africains qualifiés en statistiques énergétiques et de la dépendance constante des experts internationaux. Conformément à son mandat, l'ambition de l'AFREC est que le programme réduise le déficit de compétences de l'Afrique dans le domaine des statistiques énergétiques et, par conséquent, améliore la qualité et l'accessibilité des données énergétiques à travers le continent.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Mme Ndahafa Nakwafila | Chargée de la communication et de l'information| Commission africaine de l'énergie (AFREC) | Union africaine| Email : NakwafilaN@africa-union.org | Tel: +213 23 45 9198 | E-mail: afrec@africa-union.org  | Site Web : www.au-afrec.org I Alger | Algérie | Suivez-nous sur: Facebook | Twitter

M. Maximilian Heil | Conseiller en communication et politique | Partenariat Afrique-UE pour l'énergie (PAEE) | E-mail : Maximilian.Heil@aeep-secretriat.org | Tel : +49 228 4460 3983 | www.africa-eu-energy-partnership.org I Bonn | Allemagne | E-mail : info@aeep-secretariat.org | Suivez-nous sur : Twitter

Direction de l'information et de la communication I Commission de l'Union africaine I Email : DIC@african-union.org I Site Web : www.au.int I Addis Abeba | Ethiopie

09 mai 2022, Abidjan, Côte d’Ivoire: L'AFREC a intensifié ses initiatives de renforcement des capacités en continuant d'augmenter le pool africain de formateurs en statistiques de l'énergie, à travers le programme de formation des formateurs.

Avec l’appui du Partenariat Afrique-UE pour l'énergie (PAEE), le programme de formation des formateurs se déroule actuellement pour renforcer les compétences des formateurs qui ont bénéficié d’une formation débutante en Côte d'Ivoire, en décembre 2021.

Media Type